ITW : de Alain Sorèze

ITW : de Alain Sorèze

1) Quels étaient les objectifs en se rendant au Congrès de la CONCACAF à Panama et ont-ils été tous atteints ?

Le congrès de la CONCACAF du 19 avril 2013 à Panama city était un rendez vous historique pour la ligue de football qui par vote acclamation unanime de l’assemblée, après le vote à l’unanimité du comité excécutif du 15 mars 2013, a fait de la Guadeloupe un « full member » , membre à part entière de la CONCACAF. La « cerise sur le gateau » a été que ce congrès et cette décision ont eu lieu en présence du président de la FIFA, des représentants de l’UEFA, de la CAF et du CONMEBOL , c’est à dire la grande famille mondiale du football.
D’autres importantes décisions ont été annoncées par la CONCACAF comme les 8 millions de dollars en 2013 pour les programmes de développement dont 4 millions directement pour les pays membres, les aides aux transports pour les délégations s’engageant dans les compétitions.

2) Quelles sont les incidences administratives, sportives et financières de l’adhésion de la LGF à la CONCACAF ?

Jusqu’à maintenant, comme membre associé, la Guadeloupe n’avait pas le droit de participer à toutes les compétitions et à prétendre bénéficier de tous les programmes d’aides financières et de formations. En devenant « full member » , la LGF peut bénéficier de tous les droits des autres fédérations de pays membres. Par exemple, les programmes de formation pour les arbitres ou le coaching, les aides financières au développement, et aussi la possibilité de participer à toutes les compétitions.
Mais pour nous à la LGF cela va impliquer une nouvelle organisation de notre façon de travailler et gérer pour mieux répondre aux défis; nous serons tirés vers le haut et vers le professionnalisme à tous les niveaux.

3) L’ouverture préconisée par le CROS de la Guadeloupe vers la Caraïbe et les Amériques est-elle sur la bonne voie et cette adhésion peut-elle engendrer d’autres dans d’autres disciplines et d’autres confédérations ? Quelles sont les disciplines qui aujourd’hui son déjà dans cette mouvance ?

Il y a déjà des disciplines bien intégrées comme le Volley-Ball ou le Taekwendo, mais d’autres et surtout je pense à l’athlétisme par exemple, doivent faire l’effort, pour le moment venu, être présentes pour les jeux continentaux dans les délégations du CROS de la Guadeloupe. Cette décision de la CONCACAF est un signal fort et important pour soutenir les autres démarches aussi bien celles du CROS de la Guadeloupe que les autres disciplines. Le Foot-Ball reste un sport à fort symbolisme.
Maintenant, le plus important c’est que tous les acteurs du sport en Guadeloupe, pouvoirs publics, éducateurs, dirigeants, médias , se mettent à l’heure des exigences du haut niveau international avec les moyens que cela demande.

ITW de Naomie SHERYL


Facebooktwittergoogle_plusmail
Facebooktwittergoogle_plusyoutube

No comments yet.

Join the Conversation