CIO

Le Comité international olympique (souvent abrégé en CIO) est une organisation créée par le Français Pierre de Coubertin en 1894, pour réinstaurer les anciens Jeux olympiques antiques, puis organiser cet événement sportif tous les quatre ans (désormais tous les deux ans, en alternant Jeux olympiques d’été et Jeux olympiques d’hiver).

Depuis 1981, c’est une « organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif à forme d’association dotée de la personnalité juridique dont le siège est à Lausanne ». C’est une association dotée de la personnalité juridique, à durée limitée dont le statut est reconnu par la Confédération suisse par arrêté du Conseil fédéral du 17 septembre 1981.

Le CIO est composé de 115 membres qui se réunissent au moins une fois par an, et élisent un président pour une durée de 8 ans. Les membres sont tous des personnes physiques. Le CIO comprend notamment parmi ses membres, des athlètes actifs, d’anciens athlètes, ainsi que des présidents ou dirigeants au plus haut niveau de fédérations internationales de sports, d’organisations internationales reconnues par le CIO. Le CIO recrute et élit ses membres parmi les personnalités qu’il juge qualifiées.

Chargé d’organiser les Jeux olympiques, il en délègue l’organisation matérielle à un Comité local d’organisation des Jeux olympiques (COJO) et l’organisation technique des épreuves retenues au programme de chaque olympiade aux fédérations internationales compétentes. Il gère les Jeux olympiques d’été depuis 1896, ceux d’hiver depuis 1924 et depuis 2010 les Jeux olympiques de la jeunesse organisés pour la première fois à Singapour. Ses membres sont également impliqués dans l’organisation des Jeux régionaux ou continentaux, reconnus par le CIO et gérés par des comités olympiques ad hoc : jeux asiatiquesjeux africainsjeux panaméricainsjeux méditerranéensjeux du Pacifique.

Cliquez sur le logo du CIO pour accéder au site officiel

Olympic_rings_with_transparent_rims.svg

Facebooktwittergoogle_plusmail